The Medieval Empire of the Israelites : Commentaire critique

Theognosis

A) Deux siècles en trop

Outre le caractère fictif des récits des auteurs grecs et latins, qui auraient été écrits aux 14ème et 15ème siècles par des auteurs des cités commerçantes du nord de l’Italie, les auteurs Grishin et Melamed montrent que Joseph Scaliger, qui fonda les bases de l’Histoire moderne à partir de la seconde moitié du 16ème siècle avait une méthode singulière pour écrire l’Histoire : l’astrologie, la numérologie et la cabbale. C’est sur la foi de calculs de ce genre qu’il démontra l’existence de trois empires successifs (avec quelques avatars) : l’empire babylonien/perse, puis l’empire gréco-macédonien, et enfin l’empire romain/gothique. Les auteurs, proches de la Nouvelle chronologie d’Anatoly Fomenko, suggèrent que Scaliger a créé cette chronologie sur ordre de la nouvelle église catholique romaine littéraliste. Fomenko suggère que cette église a été créée lors du concile de Trente entre 1550 et 1563. Le canon catholique aurait…

View original post 3 982 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s